Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 13:02

hysteria01.jpg

hysteria02.jpg
hysteria03.jpg


hysteria04.jpg


hysteria05.jpg
hysteria06.jpg
hysteria07.jpg
hysteria08.jpg
hysteria09.jpg
hysteria10.jpg

hysteria11.jpg
hysteria12.jpg
hysteria13.jpg
Et pour rester dans le thème, de très chouettes affiches du labo de l'égalité dans le métro en ce moment :
pacte-egal1.jpg
pacte-egal2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Bambiii
commenter cet article

commentaires

amazon.com argan oil 21/10/2014 07:39

Le fruit total de la rose est une structure ressemblant à des baies appelé cynorrhodon. Beaucoup de cultivars domestiques ne produisent pas de hanches, comme les fleurs sont si étroitement pétales qu'ils ne donnent pas accès à la pollinisation.

Virginie 29/01/2013 00:15

http://www.jeongmeeyoon.com/aw_pinkblue.htm

La Prune 21/09/2012 15:03

Tout à fait d'accord ! J'ai du batailler quand j'étais petite pour avoir une tortue ninja et j'ai jamais pu avoir de circuit télécommandé, trop garçon ! Non mais !

tyunre 31/07/2012 14:05

Moi je suis un mec de 19 ans et j'aime My Little Pony.

fifilado 02/07/2012 14:10

Et ben moi je trouve que ça vire un peu au syndrome de persécution, y a en plus un sous entendu que les gens sont trop cons pour faire la part des choses et qu'ils sont des victimes que tu vas
libérer sur ton cheval blanc et si tu les laissais vivre et choisir comme ils veulent parce qu'avec ta logique on interdit à tout le monde de fabriquer des jouer sexués et tant pis pour ceux qui
aiment ça, vis ta vis et laisse les autres vivre la leur les croisades ont toujours tendance à finir de la même façons un fusil et deux cotés tu crois pas?

flo 26/03/2012 16:45

Le vrai changement, alors, c'est quand les copines boiront aussi des bières en regardant le rugby avec nous le samedi après-midi.
(y'en a, mais c'est rare)

Marlène 04/03/2012 11:56

Je pense que le problème est bien grave. On commence par sexuer les enfants et cela porte réellement à conséquences plus tard.

Par exemple, les petites filles et les petits garçons sont autant doués en mathématiques vers 8-9 ans. Il n'y a aucune différence entre les sexes. Par contre, dès 14-15 ans, les garçons ont de
meilleurs résultats que les filles. C'est dû à plusieurs facteurs, mais surtout à l'environnement social : "les filles sont bonnes en langues, les garçons en math". Le résultat inverse se constate
également en langues (filles meilleures que garçons), mais c'est moins net.

L'année passée, j'enseignais à une classe de 3e. Les élèves devaient écrire un texte argumentatif, sujet : "Est-ce qu'il est nécessaire d'être beau pour réussir". Les garçons de la classe ont parlé
de réussite sociale et de leur futur job. Les filles ont parlé de réussite dans leur couple. J'ai vraiment halluciné !! Je crois que les féministes ont fait beaucoup de chemin dans les années 80,
mais maintenant, j'ai l'impression que la tendance s'inverse. :-(

adrien 27/02/2012 08:19

Pis sinon, j'ai toujours trouvé que les poupées Batman devraient être rangées avec les poupées Barbie.

Quant aux légos, avant la gamme "Friends" il y avait déjà les gammes "Belville" et Scala lancées dans les années 90 (tiens, non, en fait, le site Brickpedia m'apprend que la gamme Scala avait déjà
eu une première vie dans les années 70), et tout aussi clairement orientée fifilles, avec des figurines plus détaillées façon Sims. Avant ça il y avait un truc plus "neutre" et assez mignon, la
gamme Fabuland, avec des animaux antropomorphes. C'est dommage qu'ils l'aient arrêtée, parce qu'elle était sexuellement moins marquée dans un sens ou dans l'autre (pas franchement orientée
fifille-rose-amour-princesse, mais un peu quand même, et pas non plus aussi marqué p'tit mec que les engins de chantiers, les châteaux-forts et les vaisseaux spatiaux)

adrien 27/02/2012 07:58

@ Wallee, Typy Zoberman, Anonyme du commentaire n°45, luxsword : Le problème du terme féminisme, et vos réactions l'illustrent parfaitement (comme si critiquer le terme revenait à critiquer ce
qu'il recouvre !), c'est qu'en mettant l'accent sur les femmes plutôt que sur l'égalité, il suggère, eh bien, un combat pour les femmes (jusqu'où ?) plutôt que pour l'égalité. On peut
faire exactement le même reproche au termes d'« hominisme » ou de « masculinisme » (cf Wikipédia). D'où l'idée de choisir un mot qui illustre mieux le sens qu'on veut lui
donner, comme anti-sexisme ou égalitarisme.

Alors, d'accord, on peut être un homme et féministe parce qu'on veut défendre les femmes contre la tyrannie du patriarcat, et on peut être une femme et hoministe parce qu'on veut défendre les
hommes contre la présomption de machisme, contre leur sous-représentation dans certains milieux professionnels ou face aux problèmes de garde lors des divorces ; mais franchement, si on est
pour l'égalité homme-femme, ce serait pas plus simple de se dire humaniste ou égalitariste ou anti-sexiste ou je ne sais quel terme neutre et défendre tout le monde contre les
discriminations ?

Seguin 23/02/2012 22:00

Ca existe encore ça les féministes ? J'en ai jamais vu.. faudrait peut-être contacter la spa ou la wwf.. faut les protéger si c'est une espèce en voie de disparition. Ou est-il trop tard ?

Germain 20/02/2012 19:12

Merci pour ce coup de gueule ! Bon sang ce que je suis d'accord avec vous !!! Je bosse avec des enfants et je peux vous dire que chaque année, la période de Noel est affligeante ! Catalogues avec
pages rose pour les filles, pages bleues pour les garçons ... mais m**** quoi ! Laissons les enfants choisir ce qui leur fait envie ! Ce n'est pas parce qu'un garçon joue à la poupée qu'il ne sera
pas un homme plus tard ! Dernièrement je suis allé voir une expo au Grand Palais à Paris "Des jouets et des hommes" ... et bien j'ai été très déçu de retrouver ce cloisonnement : pièce toute bleue
pour les garçons avec robots, extra-terrestres etc et pièce rose pour les filles avec poupées, maisons miniatures et vaisselles ! Une HONTE !!! C'est à cause de ce genre d'idées que nos enfants
souffrent dès qu'ils essayent de sortir du moule, comme vous le montrez si bien dans votre note :) Je vous suis depuis longtemps et c'est la première fois que je poste un commentaire, mais je tiens
à vous remercier pour ce coup de gueule et tout les bons moments que je passe à lire vos notes :) Bonne continuation Bambiii !

Mélanie 20/02/2012 00:52

Merci, merci, merci !

Bambiii 19/02/2012 22:43

luxsword > J'ai pourtant été clair là-dessus, et en ai RE-re-parlé dans mes réponses aux divers commentaires : Je ne crache bien évidemment pas sur les féministes. Je ne considère pas cet
adjectif comme un gros mot. Loin de là. J'ai d'ailleurs argumenté sur le fait que certains mouvements avaient déformé les revendications 1eres de cette pensée, et c'est en celà qu'il faut faire
attention au jour d'aujourd'hui.

De plus, pour mon autre note où je critiquais une ancienne mlf, ce n'est bien sûr pas son combat que je critiquais, mais sa reflexion propre et personnelle ! C'était en effet la même femme, qui osa
nous dire "nous on s'est battues pour vous, les filles. Vous n'avez plus rien à faire. Estimez vous heureuses de votre condition" Et ça, ça me fout hors de moi. Alors oui, je le revendique : MÊME
chez les féministes y a des sales cons !

(Et je ne vois pas en quoi mes mots laissent à un seul instant penser que toutes les féministes sont à mettre dans le même panier...)

luxsword 19/02/2012 21:22

@Seguin2 (n°39) "A notre époque en France, je pense qu'il est préférable de choisir la personne qui restera à la maison pour s'occuper des enfants en fonction de celui/celle qui à le moins
d'opportunité d'avenir dans son emploi ou le moindre salaire (selon) plutôt que de faire ça en fonction du sexe de la personne."
C'est bien pourquoi ça reste toujours les femmes qui restent à la maison, vu que la grande majorité gagne moins que les homme (et en l'occurence que le leur). Après, le regard de la société
concernant les femmes qui travaillent au "détriment" de leurs enfants joue aussi : on attend d'elles une abnégation sans faille et aucun mini-regret concernant la future retraite minable qu'elles
toucheront. Parallèlement à ça, on ne peut pas dire que les hommes au foyer, ou hommes prenant un congé parental de 6 mois ou se mettant à temps partiel pour leurs gosses sont considérés
positivement, ni hommes "modernes" ni rien. Ils perdent plutôt en considération. Malheureusement.

Commentaire le 12/02/2012 à 11h54

luxsword 19/02/2012 21:18

Ah, et je plussoie le commentaire n°45. Marre de lire et entendre partout des femmes se récrier d'être féministe comme si c'était un gros mot.

luxsword 19/02/2012 21:16

Ben moi je suis reconnaissante aux mlf qui se sont battues, elles, et qui ont obtenues plein de choses dont je bénéficie maintenant. Et celles (et bien sûr ceux)qui disent qu'on n' plus besoin de
se battre sont, à ma connaissance, généralement pas du tout des anciennes de mlf, mais des gens qui sont bien contents que les clichés persistent, que les filles restent des filles bien fifilles et
les mecs des vrais hommes (je cite, hein, je cautionne pas). Je crois me rappeler une autre note où vous citiez une ancienne mlf, mais je pense sincèrement que ce n'est pas représentatifs des
féministes qui se sont battues pour le droit de vote, la pilule, l'avortement, etc... La plupart rappellent fort justement que ces combats ont dû être menés et ne sont pas des acquis, car il faut
rester vigilant(e)s et je trouve ça très juste.
Taper dessus comme vous le faites, je trouve ça très pernicieux, par contre. Parce que prendre des féministes pour taper sur d'autres, ça n'a jamais fait que le jeu des machistes, dont je suis
d'accord pour dire qu'ils ont toujours le vent en poupe, même si c'est de manière plus larvée.
Concernant les jeux pourris, allez donc voir les librairies et leurs rayons tous roses pour les filles. Plein de gens trouvent ça très bien. c'est pire que quand j'étais gamine, c'est dire. Quand
petit bateau (je crois) fais des tshirts bien clichés filles/garçons, on trouve pleinnnnn de gens pour soit prendre ça à la rigolade, soit se réjouir que les stéréotypes continuent, comme un moyen
pour les gosses de forger leur identité sexuelle et autres prétextes...On pourrait aussi parler des blogs girly, héhé, mais ce serait long.

Clémence 19/02/2012 20:05

Quelle belle note ! Mon cousin me racontait que sa fille de 2 ans lui expliquait la différence entre les filles et les garçons : les filles sont belles et les garçons jouent au foot.

Pour lutter contre tout ça, surtout ne pas acheter des lego filles ou des kinder roses et surtout : il faut s'abonner à Causette !

Gabrielle M. 18/02/2012 15:41

>Papy'K : Je ne pense pas que la publicité de la laitière soit sexiste. Elle fait référence à un instant nostalgique. Après c'est vrai que j'attends de voir la laitière passer la main à des
pâtissiers en herbe.
>Sofi : Parce que GameCHILD sonne moins bien. ;p Au passage j'ai vu un joueur du grenier tester barbie sur NES. On retiendra "des décors avec tellement de rose que tu aura envie de chier des
arcs-en-ciel".
>Zelba : Pour mieux faire passer le garçon en collants ou quoique ce soit d'autres, passe leur une loupe, des aimants* ou des mikados.
*éviter de les approcher les écrans

Si les publicités utilisent autant le rose c'est d'une part pour faire jouer les stéréotypes mais aussi parce que c'est une couleur VIVE qui attire le regard.
Pour terminer, on a de la chance d'avoir des féministes. Il y a des pays où les femmes ne peuvent pas avoir l'appuie de la société.
Quelle longueur, Bambiii est en forme ! Merci !!

Zelba 14/02/2012 14:37

Merci mille fois, Bambiii, pour ce post important ! Etant la maman d'une fille et d'un garcon (désolée, le clavier allemand de ma frangine n'a pas de c cédille !), je suis lasse depuis longtemps
d'être toujours obligée de choisir entre un objet Spiderman et un objet Dora ou Barbie... beurk ! Parfois, on aimerait juste prendre la même chose pour les deux. Encore merci et des bisous !

gloob 14/02/2012 10:32

Rien à dire ! bravo pour ce message !!!!!

Paul 13/02/2012 21:32

Et puis aussi les déo pour fille ils sentent plus bon que ceux pour garçon, c'est dégueulasse !

Anonyme 13/02/2012 12:19

Je me permets de soulever un petit point important. Bien des gens ici disent "j'aime pas le mot "féminisme"". Comme si vous pensiez que ce mouvement veut une seule chose : la victoire de la femme
sur l'homme.

Je tiens à "laver" l'honneur des féministes : c'est faux. Pour la plupart (il existe, malheureusement, un petit pourcentage d'extrémistes, mais il n'est absolument pas représentatif des féministes
dans leur globalité). Les personnes qui souhaitent ridiculiser le mouvement féministe (parce qu'elles existent) ont simplement sauté sur l'occasion quand un groupe féministes extrémistes a fait des
vagues aux USA. Mais considérer que toutes les féministes sont des frustrées qui veulent la victoire des femmes sur les hommes, ce serait comme considérer que tous les allemands sont antisémites à
cause d'une erreur de parcours par un groupe donné à un moment donné.

Si aujourd'hui on n'aime pas les féministes, c'est parce qu'il a été vendu une images d'elles qui ne leur ressemble pas : castratrices, lesbo, qui rejettent les hommes et veulent annihiler toutes
les différences. C'est faux. La plupart des féministes veulent l'égalité en "cultivant les différences". Elles ont un mari, aime mettre des jupes et s'épilent si elles en ont l'envie. Des femmes
normales, somme toute.

Avant de dire "j'aime pas le féminisme", renseignez vous. Vous vous rendrez compte qu'il a le même but que la plus part d'entre vous. L'égalité.

Pour appuyer mes dires, quelques dires récupérés sur des sites féministes :

"Notre objectif est simple, modeste et féministe : que les femmes et les hommes soient égaux en dignité et en droits."

"Les femmes, quand elles entendent défendre leurs droits, ont toujours tort. Dès qu’elles se permettent de revendiquer, on les décrit comme des « mégères » ayant perdu toute féminité.
Haussent-elles la voix ? Ce sont des harpies, des hystériques, des frustrées (« mal baisées » en langage macho). Dès que nous bougeons un cil, ou si nous osons respirer, il y a toujours un macho
pour trouver que, « quand même, elles exagèrent… » À plus forte raison si nous nous permettons de penser ! Alors revendiquer, parler de dignité, de droits égaux, voilà qui leur est intolérable !
Quelle femme pourrait trouver grâce aux yeux des machos, qui ne respectent que la force virile ? Car pour eux les femmes sont toujours trop quelque chose : trop jeunes ou trop vieilles, trop
grosses, trop moches, trop casse-bonbons, etc. Quel que soit le critère, le macho sort son étiquette péjorative pour classer sans nuances celle qui ose lui résister. Sexualité ? Mal baisée,
frigide, pute ou nymphomane. Intelligence ? Bas bleu ou cruche ! Travail ? Bonne à tout faire ou dame de fer sadique ! Enfants ? Pondeuse ou stérile ! Jamais de juste milieu !
Bref, les femmes en font toujours trop ou pas assez. Au lieu de filer doux devant le seigneur et maître macho, elles parlent trop, elles se plaignent tout le temps, elles ne savent pas ce qu’elles
veulent. En un mot, elles sont…"

« Le féminisme est un beau mouvement pacifique, qui n’a jamais tué personne, alors que le machisme tue tous les jours. »

Je pense que le féminisme est un mouvement qui mérite d'être réfléchis. Il souffre trop d'idées reçues.

Si après s'être bien renseigné sur tous les différents groupes d'action, vous décrétez que non, vraiment, le féminisme c'est pas votre tasse de thé, ok. Mais ne dites pas "j'aime pas" sans
connaître. Des féministes, il y en a des tas, toutes différentes. De Gisèle Halimi à Florence Montreynaud.

Mirliton 12/02/2012 22:24

C'est tellement vrai, hélas... L'autre jour discussion sur le sujet avec des ados de 16-17 ans sur l'inné et l'acquis.
"Et sinon, vous pensez que jouer à la poupée, c'est réservé aux filles, et les petites voitures aux garçons, parce que c'est génétique?
- Euh...
- Sérieusement, quel petit garçon oserait affronter le regard des copains s'il jouait à la poupée?
- Nan là faut pas pousser madame, jouer à la poupée ça craint vraiment pour un garçon."
Après 2 heures de débat sur l'alter-ego, la nécessité de se décentrer un peu pour mieux comprendre l'autre, etc etc >

Clersev 12/02/2012 16:56

un coup de gueule que je pourrais déjà petite, et encore plus depuis que je suis maman!
Certes, ce sont les adultes qui éduquent les enfants, et je maudis l'instit de moyenne section qui a fait détester le rose à mon fils (il ne voulait même plus utiliser les couverts rose à table).
Mais j'ai maintenant une fille de deux ans et quelques, je pense l'avoir éduquée pareil, mais elle ne jure que par le rose et si elle a le choix, pour tout, entre rose et une autre couleur, elle
choisira toujours le rose. (J'ai des doutes sur le fait que ça soit ma fille, d'ailleurs!) Je ne sais pas si c'est les gènes ou la crèche (je penche pour la 2ème option).
D'ici quelques semaines, tu vas pouvoir en plus râler dans les rayons des fringues : il y a deux fois plus de choix pour les filles. Mais niveau couleur, c'est atroce les codes bleu-marron-vert
chez les gars, rose-violet chez les filles. Va dans un parc, regarde toutes les petites filles, essaie d'en trouver une qui n'ait aucune fringue/chaussure/gant/bonnet avec du rose!

armel h 12/02/2012 15:49

"Je ris jaune". Ben, non. Rose.

Wallee 12/02/2012 15:06

Bambi > c'est sûr, le féminisme depuis les années 80, c'est malheureusement des petits groupes pas forcément sympas (Les chiennes de garde .. rien que le nom ...) et c'est pour ça que personne
n'ose plus se déclarer féministe ... MAIS le mouvement repart depuis quelques temps, par exemple avec une asso comme Osez le féminisme que l'on peut vraiment pas accuser d'extrêmisme .. Le mot
féministe a un sens, c'est la défense des droits des femmes (contre le patriarcat mais pas contre les hommes !!), tandis que le mot égalitarisme est un concept un peu fourre-tout et politiquement
correct qui au final ne veut pas dire grand-chose ... Je trouve que ta note est vraiment féministe, et que tu devrais en être fière ;)

Colin 12/02/2012 12:06

Tu devrais pousser des coups de gueule plus souvent

Seguin 12/02/2012 11:54

Quand j'étais gosse il y a 30+ ans les suprises garçon/fille existaient déjà, la différence était qu'à l'époque seul l'embalage changeait, les cadeaux contenus dans les paquets étaient les
même.

Image de la fin:

1/ J'ai des copines qui sont à la place du mec sur la photo, j'ai jamais vu une nana s'en offusquer. Par contre dès que c'est une fille sur qui on s'assoit.. c'est la fin du monde.

2/ A notre époque en France, je pense qu'il est préférable de choisir la personne qui restera à la maison pour s'occuper des enfants en fonction de celui/celle qui à le moins d'opportunité d'avenir
dans son emploi ou le moindre salaire (selon) plutôt que de faire ça en fonction du sexe de la personne.

arbaot 11/02/2012 21:57

sans parler de la tête de la mamie-barbie(celle qui persiste à en offrir tout les ans alors que les destinataires ont précisé ne pas les aimer...)

lorsque ses 2 petites filles (en robe) lui ont fiérement annoncé s'éclater au rugby tout les mercredi depuis la rentré

marion 11/02/2012 21:41

Haaaaaa merci Bambii, ça fait du bien !
Mon frère a adoré jouer au papa avec son poupon et de mon côté, les legos et les kapla étaient mon kif.
Et vivent les jeux de role asexués : les indiens, les marchands de légumes, les pirates et leurs cartes au trésor...

babulle 11/02/2012 19:52

bon, je vois que cette note a suscité plein de réactions, ce qui en soit plutot une bonne chose. au moins le débat n'est pas mort.
pour y ajouter ma pierre, ou plutot mon pavé, chaque année les catalogues de jouets de Noel provoquent chez moi une colère carabinée. et j'ai indiqué clairement à la famille lors de la naissance de
ma fille que le premier qui lui offrait un aspirateur aurait besoin d'un bon proctologue pour le récupérer hmmm pardon, je m'emporte. ça doit quand même porter ses fruits vu que, lorsqu'il était
petit, mon gamin a commandé au père Noel une mini cuisine, et que cette année ma fille a voulu une boîte du petit chimiste. et jamais au grand jamais, même si elle me supplie à genoux, elle n'aura
de jouets Barby-pétasse. humm re-pardons, je m'emporte encore.

ps: pour revenir sur les bikinis 3 ans dont parlait pingou, il y a pire: on trouve des strings taille 8 ans, ce que je trouve complètement abjecte, et pour rebondir sur la remarque de Typy, je
trouve qu'il est très révélateur pour notre société que ceux qui militent contre le racisme ont une image très positive (et méritée) mais que dès qu'on essaie de défendre les droits des femmes ou
de mettre en évidence les problèmes qu'elles rencontre, on se fait coller l'étique de féministe qui est pratiquement synonyme d'hystérique mal b... oups, j'ai encore failli déraper là.

Kineko 11/02/2012 15:55

Merci pour cette note, je suis tout à fait d'accord.
Mais ça ne se limite pas qu'aux enfants maintenant, je vois de plus en plus de produits étiquettés "Pour femme" ou "pour Filles" dans les magasins, produits dont la différences avec ceux d'origines
ne réside que dans son emballages.
Le dernier en date? Des apéricubes "soirée filles"
La preuve
http://golem13.fr/apericube-lance-deux-nouvelles-gammes-lune-reservee-aux-filles-et-lautre-aux-garcons/
Ca devient quand même très inquiétant et Balbylon, les legos "friends" ont été lancé pour conquérir le public des petits filles selon la boite elle même, même si ce n'est pas marqué dessus.

Roxane 11/02/2012 14:48

Je ne suis pas la seule convaincue que tu prêches!

Comme dit par d'autres plus haut dans les commentaires
- Il faut redéfinir les termes féminisme, féminité, masculinité, virilité... Les uns étant basés sur l'apparence, les autres sur la performance! Pourquoi ne pas baser tout cela sur le fait
d'assumer son corps et d'être bien dans sa tête et d'éliminer quelques autres stéréotypes au passage (comme le fait d'être mère pour être considérée comme une véritable femme, que les pères n'ont
pas d'attachement avec leur enfant aussi profond que celui de la mère ou les questions soulevées par les cancer du sein, de l'utérus, de la prostate - je m'éloigne du sujet mais je trouve que c'est
lié à notre condition intrinsèque d'homme et de femme)?!
- Le rôle des parents est primordial. Mes parents, comme dans la plupart des commentaires, ont eu l'intelligence de me laisser jouer avec mes jouets en bois, mes Lego Technics et mes voitures (bon,
j'avais quand même quelques poupées, parce que je les voulais!)! C'est un des domaines où nous devons être des consom'acteurs! Fini les diktats du marketing! A nous, citoyens lambda, d'affirmer par
nos choix d'achat la société dans laquelle nous souhaitons évoluer!

Quand on pense qu'au 19eme siècle, c'était les garçon qui étaient en rose (plus proche du sang) et les filles en bleu (associé à la Vierge Marie)...

A lire: "Pink and Blue: Telling the Girls From the Boys in America" de Jo B. Paoletti

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_giard/2011/10/il-ne-faut-pas-melanger-les-gar%C3%A7ons-et-les-fillettes.html

http://mamaurele.over-blog.com/article-rose-pour-les-filles-quand-le-marketing-dicte-sa-loi-87395122.html

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/789317/pourquoi-du-rose-pour-les-filles-et-du-bleu-pour-les-garcons-

Helyette 11/02/2012 13:04

Il fut un temps où le choix des jouets étair moins important, et ce n'était sûrement pas un mal.
Tout dépend aussi de la mentalité de la famille, quand j'étais petite, je n'avais autour de moi que mon cousin germain du même âge Nous avions tous les deux un "nounours" à 3 ans, et à 10 ans,lui
adorait tricoté, pendant que moi je m'éclatais dans l'atelier de mon père avec des clous, un marteau et de vieilles caisses en bois, ça ne choquait personne.

Quand à ma trentenaire de fille d'aujourd'hui, elle me reproche toujours la surprise (nounouille) que j'ai voulu lui faire quand elle avait 9 ans en mettant du papier rose à petits pois blancs dans
sa chambre.

Je me souviens aussi d'un très beau cadeau reçu pour la fête des mères... un ponçeuse et un perceuse.

J'ajoute, pour ceux qui liraient ce commentaire que personne dans la famille a, comme on dit, "viré sa cuti".

Olivier 11/02/2012 12:07

http://www.youtube.com/watch?v=J5-RORVVtbA

Shayman 11/02/2012 11:42

Wé t'as PARFAITEMENT RAISON Bambiii !!!

De mon temps (c'est à dire il y a un peu plus de 10ans), on avais tous la même surprise quand on allais au Quik ou au McDo, fille ou garcon!

Le seul cadeau surprise qui variait selon le genre, on le trouvait dans des oeuf en chocolat géant spécial pâque d'une sous-marque, et bien souvent les surprises étaient inversées.

Andross 11/02/2012 01:04

Je partage ton opinion à fond. Je n'ai pas encore d'enfant mais rien ne me répugne plus que le concept de rôles sexué. Il n'a jamais été écrit nulle part que les filles/garçons devaient aimer/faire
telle ou telle chose simplement à cause de leur sexe.
Je sais que je veux des enfants, j'espère en avoir, et j'espère réussir à les préserver au maximum de ces conneries.

Par contre, pour l'égalité, je suis moins d'accord. J'admets qu'il faut plus d'égalité, bien sûr, de salaire, d'emploi, d'opportunités. Mais dans ce cas là, j'estime qu'il faut aussi se débarrasser
des concepts comme la galanterie, du "les femmes et les enfants d'abord". Je pense qu'il faut que les infanteries armées soient à 50% féminines, bref, qu'il n'y ait plus aucun avantage à être un
homme où à être une femme, peu importe le cas.

Je me rappelle m'être battu verbalement avec une féministe qui estimait que les parents devaient partager équitablement l'intégralité de l'éducation de l'enfant (ce que j'approuve totalement) mais
qui était convaincue (et pensait que c'était "naturel") que la mère avait un lien plus fort avec l'enfant simplement parce que celui-ci passait à travers ses hanches. Je me suis senti obligé
d'essayer de rendre ses opinions cohérentes.

Céline 10/02/2012 23:57

Ta note me rappelle tout à fait le genre de réflexion qu'on trouve sur ce blog :
http://viedemeuf.blogspot.com
Ça rassemble quasi tous les WTF qui pourraient nous traverser l'esprit au quotidien. Je dis "quasi" car il y en a de nouveaux chaques jours... è~é

delphsei 10/02/2012 22:57

En re-cliquant sur la vidéo pour la revoir -et réentendre ce Riley disait, je suis tombée sur une autre vidéo où un type "répond" à Riley sur le mode : "tu comprends, s'il y a le rose d'un côté et
le bleu de l'autre, c'est pour que les gens puissent s'y retrouver : tu imagines si un paquet de céréales était d'un côté du magasin et si un autre était de l'autre côté ? On s'y perdrait
complètement. Eh bien, le rose et le bleu c'est pareil, on rassemble les trucs rose-princesse d'un côté et les trucs bleus-super héros pour que les gens puissent s'y retrouver, et si tu veux du
bleu et des trucs de garçons, rien ne t'en empêche et tu sais où les retrouver !!!" (je résume) http://www.youtube.com/watch?v=ynVaxWYjLj8&feature=related

On pourrait se dire qu'il ne comprend manifestement pas ce qu'elle dit (déjà, il pense que c'est une question, ou qu'elle n'a pas compris), mais en fait, il montre à quel point ce qu'elle dit le
perturbe : ne pas mettre les trucs pour filles d'un côté et les trucs pour garçons de l'autre, ce serait pour lui comme le désordre le plus total, le chaos ! (comme ne pas séparer les jus de fruits
et les céréales - un rayon jouet, ça ne lui vient pas à l'esprit). C'est dire si le gars serait paumé si on ne lui disait pas "ça c'est pour les filles", "ça c'est pour les garçons"... ce qu'il
masque mal derrière un pseudo-libéralisme "libre à toi d'aller acheter des trucs bleus" (comme si tant que ça n'est pas interdit, cette séparation n'avait aucun poids, et ne dépendait que de chacun
de nous individuellement, par exemple cette petite fille...)
ça paraît presque parodique...

Aurélia 10/02/2012 22:39

Tu as des millions de fois raison, c'est tout !!
J'ai grandi avec un frère de deux ans plus jeune, on jouait tout le temps ensemble, à la dinette comme aux voitures, et on a été élevé par des parents vraiment pas sexistes.
J'ai eu de la chance, quoi !

Oursino 10/02/2012 22:39

Et oui! Et comme tu le dis, "si ces enfants se posent la question"! Je suis toujours surpris d'entendre de jeunes femme trouver normal de devoir tout faire à la maison, l'évolution est lente...
Les élus (députés ou sénateurs) se pencheraient prochainement sur un texte visant à équilibrer les postes de "chef" entre les hommes et les femmes. Y a du boulot!!!

Tsuhya 10/02/2012 21:59

Géniale cette note! Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à le penser :)
C'est assez marrant l'histoire du bleu pour les garçons et du rose pour les filles, parce qu'en fait c'est une "invention" assez récente datant du XIXe siècle. Comme quoi...
Pour ma part, j'ai eu la chance d'avoir un papa qui voulait un petit garçon. J'ai été un "garçon manqué". J'ai bien sûr eu des poupées, des barbies et des dînettes mais grâce à mon père, j'ai eu
aussi des petites voitures, j'ai appris un peu de bricolage et de mécanique, j'adorais les dinosaures, les super-héros, les jeux vidéo (et encore aujourd'hui) et je détestais le rose (que je
déteste toujours!)!
Dans notre société actuelle, c'est quand même triste qu'on en soit encore là, à stigmatiser chaque sexe, dès l'enfance et tout au long de la vie. Je crois aussi que l'éducation fait beaucoup et si
on apprend à son enfant que jouer avec une voiture ou une barbie, c'est pareil, et bien on le poussera peut-être à rejeter ces stéréotypes que continue à lui imposer la société à l'âge adulte. En
tout cas, pour moi ça a marché :)

Balbylon 10/02/2012 18:20

Alors, c'est un garçon ou une fille? ...
Nan, je déconne, on s'en fout. ;-)

Je suis totalement d'accord pour les boites surprises et le Mac Do, c'est complètement débile.
Par contre, pour les Lego et les Kinder y a un hic.
Aucun des deux ne fait mention que c'est pour les filles! Ou alors, j'ai mal vu.
Pour Lego, la gamme s'appelle "Friends".
Ce sont les vendeurs qui classent éventuellement ça comme jouet pour fille! C'était d'ailleurs bizarre qu'ils n'aient jamais fait de pièces roses avant.
Tu as toi-même déduit que, parce que c'est rose, c'est pour les filles. Ce qui est sans doute la volonté du fabriquant (d'attirer un public qui préfère le rose et les Winks, et qui sont
majoritairement les filles) mais ils ne catégorisent pas directement. Ils savent que ça peut exclure des clients.

Le problème vient de notre conditionnement mental d'adulte à associer Rose=fille et Bleu=garçon

J'ai un garçon et une fille (et bientôt un troisième). Ils ont tous les deux des jouets différents et jouent aussi bien avec les uns qu'avec les autres. (Ma fille a des Lego et des voitures). Mais
l'effet de groupe à l'école fait qu'ils vont plus jouer avec les jeux que jouent leurs copains ou leur copines. Ils veulent appartenir à ce groupe. Ne pas s'exclure. Et les groupes des jeunes
enfants sont sexués. On ne peut pas y faire grand chose: Les petites filles jouent plus souvent entre elles et les petits garçons entre eux. Même s'ils jouent aussi ensemble parfois.

Sporadik 10/02/2012 18:05

Tellement vrai, je suis papa de 2 enfants, garcon de 6 ans et fille de presque 3 ans... niveau jouets c'est tout simplement l'horreur, maxi choix de jouet dit "pour garcon", intéressant, jeu de
reflexion, et que des niaiseries pour les filles (bon j'exagère un peu pour les filles, mais le choix est vraiment réduit) et a l'inverse , les garcons ont pas le droit de s'approcher des dînettes
ou des poupées.

Dernier exemple qui m'a frappé, calendrier de l'avent offert par la grand mere... un calendrier playmobil sur le thême de noël pour mon fils (génial, il a adoré, un beau père noel en playmobil et
tout pour faire sa maison, le renne, traîneau etc) pour ma fille... un calendrier hello kitty... une petite merde tres cher, plein de petits rien à chaque case en petites merdouilles roses en
plastique made in china (je parle niveau solidité, on aurait dit des jouets kinder)... au bout de 3 jours et son air déçu à chaque case (oh chouette aujourd'hui j'ai 1 autocollant pour coller sur
la chaise...) on a racheté un calendrier lego pour elle sur le net.

J'ai l'impression qu'on est pas prêt d'en sortir de ce démarquage garçon/fille...

Prisc 10/02/2012 17:50

Merci ! J'ai été sidérée en commençant à chercher pour mon futur petit la layette de base, et en me renseignant sur les jouets, de découvrir que tout, dans notre société, est maintenant sexué, pour
faire toujours plus de ventes. Ca m'a scié ! J'ai d'ailleurs interdit à ma famille de m'offrir des trucs roses à la naissance, ou bleus, selon que j'avais une fille ou un garçon. Je n'ai pas envie
de coller des préjugés sexiste sur le dos de mon bébé dès sa naissance !
Et quand je vois que ça devient difficile de trouver de bêtes bodies blancs, neutres, sans devoir choisir entre la moto et la fée, pour un bébé de 1 MOIS, ça me laisse rêveuse..

sofi 10/02/2012 17:36

Moi je voulais des jeux vidéos étant enfant, traumatisme de ma mère qui me dit que c'est pour les garçons.
J'ai réussi a avoir une gameBOY, c'était un miracle ! mais pourquoi ce sexisme dans le nom ? je ne comprend vraiment pas

Louyoutre 10/02/2012 17:31

Hier j'ai voulu acheter des pyjamas pour mon fils. J'avais le choix entre les motos, les trucks, les dinosaures et les voitures de course...pas du tout conditionnés, non.

Typy Zoberman 10/02/2012 17:08

À propos du mot féministe, beaucoup de femmes disent "je ne suis pas féministe, mais je suis pour l'égalité". Sauf que c'est justement ce que veux dire être féministe. Il ne faut surtout pas
confondre féminisme et haine des hommes. On peut être féministe et tomber amoureuse d'un homme, on peut être féministe et être un homme, on peux vouloir l'égalité pour tous le monde, que les filles
aient les même avantages que les garçon, et vice versa. C'est ça le féminisme. Il ne faut pas laisser quelques hurluberlus nous faire croire que c'est un nouveau système de reproduction par
parténogènèse ^^
Enfin, si vous voulez changer pour égalitariste, ça me va aussi, puisque pour moi, c'est la même chose. ^^

Typy Zoberman 10/02/2012 16:58

Je dis souvent que l'égalité au sénat, dans les conseils d'entreprises, et chez les syndicats, c'est bien beau, mais que ce serait mieux dans les magazines de jouets.

Papy'K 10/02/2012 16:43

Question existentielle :
Et la laitière qui passe son temps dans une vieille cuisine sous équipée avec pour seul hobby (ou hobbit) de faire la bouffe pour tout le village, c'est sexiste comme pub ??

Papy'K

Présentation

Dates de Dédicaces

Samedi 6 Déc : à partir de 16h
chez "
Les pipelettes" - Romainville
 

Dimanche 7 Déc : à partir de 14h
au "
Salon du livre de Boulogne" - Boulogne
 

Biblio

Nouvelles Vies (le 24/09/2014)

17 mai

Loin de villes, proche des gens

Les coloc's

 

coloc-amazon.jpg

 

On dit de L'an 2000

Tita ne dort pas

 

book.jpg